Chantal Pellerin
Kinésiologue - Accompagnante en Education Kinesthésique / Brain Gym
Chantal Pellerin
Kinésiologue - Accompagnante en Education Kinesthésique / Brain Gym

Réflexes Archaïques et Posturaux

Autour de vous, des enfants sont en difficultés, voire en échec scolaire, des adultes souffrent de syndromes d’épuisement professionnel, de déficits posturaux ou buttent sur des schémas récurrents. Malgré de nombreuses tentatives pour retrouver bien-être et équilibre, des difficultés persistent, entretenant stress, angoisse et sentiment d’insécurité et cela au quotidien. Le travail sur les Réflexes Archaïques et Posturaux peut sans aucun doute aider ces personnes en complément d’autres techniques telles que l’Education Kinesthésique, l’orthophonie, la psychomotricité…

Les réflexes primitifs (ou archaïques) sont des réactions involontaires principalement présentes chez le nouveau né. Ils forment le facteur le plus essentiel dans la mise en place de nos comportements et de notre réussite scolaire, ainsi que dans notre vie physique, émotionnelle et cognitive.

L’Intégration Motrice Primordiale est une approche éducative sensorimotrice qui permet d’identifier et d’intégrer les réflexes archaïques et posturaux. Elle a été créée en 2011 par Paul Landon suite à plus d’une décennie d’étude, de pratique et d’enseignement de diverses techniques sur l’intégration des réflexes (en particulier de la méthode de Svétlana Masgutova)et de 20 ans de pratique et d’enseignement de l’Education Kinesthésique.

L’I.M.P. reprend ce que l’auteur a jugé de meilleur dans chaque école sur les réflexes et étend le travail à d’autres aspects non abordés par ces approches. L’I.M.P. est la synthèse de plusieurs courants et techniques de réflexes :

La méthode anglaise d’intégration des réflexes de Peter Blythe et Sally Godard, la méthode russe de S. Masgutova, l’école australienne sur les réflexes, l’intégration sensorielle de Jean Ayres, le travail de Bonnie Bainbridge Cohen et son Body-Mind centering, enfin la base philosophique, et donc, pratique de l’I.M.P. est celle de l’Education Kinesthésique, c’est-à-dire une approche éducative et non thérapeutique. Cela fait de l’I.M.P. une approche simple, pratique et ludique.

La persistance d’un réflexe (sa non intégration) peut être la cause d’un «parasitage» de nos trois sphères (cognitive, émotionnelle et corporelle) et risque de se manifester quand nous sommes dans un état de stress ou en situation d’apprentissage.

Leurs rôles dans notre vie de tous les jours, en particulier dans les apprentissages, sont essentiels même si nous n’avons pas conscience de leur action. Nous ne cherchons pas à régler quelque problème que ce soit mais à aider chacun à atteindre ses objectifs, qu'ils concernent le domaine cognitif (apprentissages, lecture, écriture...), émotionnel (équilibre personnel, relations...) et corporel (posture, sport...).

Le réflexe de Landau

Il se déclenche lorsque le nourrisson est en position ventrale et qu’un événement émotionnel positif intervient ou lorsqu’il est soutenu au niveau du ventre.

Intégré ou non-intégré ?

Le bon fonctionnement des réflexes primitifs est essentiel pour garder une bonne posture, bouger avec aisance, faire face aux différents défis que nous présente la vie (physiquement et émotionnellement) et faire des choix.

La non-intégration d’un réflexe ou d’un mouvement primordial peut entraîner un « parasitage » dans notre fonctionnement interne et risque de se manifester particulièrement quand nous sommes sous stress ou en situation d’apprentissage. Un réflexe archaïque du bébé non-intégré va « surcharger » le système nerveux et en réduire de ce fait la disponibilité ; l’apprentissage (physique, émotionnel ou cognitif) s’en trouve affecté.

Cette approche d’I.M.P. va permettre d’identifier les réflexes non-intégrés, et de les intégrer à l’aide de mouvements et de procédures de remodelage simples et aisés à pratiquer seul ou à l’aide d’un partenaire.

L’utilisation des techniques d’I.M.P. a des effets visibles sur :

La sphère corporelle :

  • Posture

  • Coordination

  • Détente, forme, bien-être…  

Le réflexe d’agrippement, de la survie à l’exploration de la vie ! Le réflexe d’agrippement fait que les mains du nourrisson agrippent et tiennent fermement les doigts d’un adulte (ou d’autres choses comme les cheveux…) qui sont mis dans ses paumes. Le réflexe d’agrippement influence l’évolution de l’ensemble de la coordination motrice globale de la main, de l’agrippement et du maintien d’objets, de la manipulation d’objets plus gros et, plus tard, de la coordination motrice fine des doigts pour l’écriture, le dessin, la musique, etc… Il prépare les bases pour le développement de la coordination main-œil ainsi que la coordination mains-bouche, la rotation mains-tête et la coordination main-jambe.

La sphère émotionnelle :

  • Confiance en soi

  • Gestion du stres

  • Centrage, organisation, joie…

     

Le Réflexe de Moro : C’est le réflexe qui a le plus d’impact sur notre sphère émotionnelle.

La sphère cognitive :

  • Apprentissage, scolarité

  • Mémoire, créativité

  • Concentration…

     

Déterminer son objectif

En IMP nous considérons que chaque réflexe archaïque apporte des qualités précises au niveau cognitif, corporel et émotionnel. Nous pouvons regarder si les réflexes primitifs sont bien intégrés dans l'absolu, c'est-à-dire qu'ils ont bien joué leurs rôles respectifs dans notre petite enfance et nous ont apporté leurs qualités.

Mais nous pouvons aller plus loin et regarder s'ils se "débranchent" face à une situation de vie particulière (examen, rupture, scolarité, sport, compétitions, défis de vie...) et c'est pourquoi nous aimons en IMP travailler sur des objectifs que dans certains cas nous pouvons considérer comme une véritable "Dynamique de Vie Primordiale".

Observation des réflexes et mouvements primordiaux

Une fois que l'on a déterminé notre thématique de séance, nous effectuons une "évaluation" de l'état d'intégration des différents réflexes archaïques. En fonction de notre objectif nous observons :

  • Les réflexes primitifs (archaïques) - Exemple : Babinski, Tonique Labyrinthique, Spinal de Galant...
  • Les réflexes de vie (que l'on doit conserver) - Exemple : Gravité, Tendineux de protection, Redressement de la tête.
  • Les réflexes du visage - Exemple : succion, déglutition, paume-bouche de Babkin...
  • Les réflexes de naissance et post-nataux - Exemple : Spinal de Pérez, Pont tactile, attachement, retournement segmentaire...
  • Les mouvements primordiaux : ramper, marcher, s'accroupir...

Intégration sensorielle, sensorimotrice et isométrique

Les 3 techniques principales utilisées en séance individuelle pour remodeler les réflexes non-intégrés sont:

  1. Le travail isométrique des schèmes (patrons) moteurs impliqués dans les différents réflexes.
  2. Des stimulations sensorielles des zones corporelles associées.
  3. Des activations sensorimotrices.

Jeux et activités d'intégration

Pour renforcer le travail de réintégration effectué en séance individuelle nous proposons en IMP plus d'une centaine de jeux et d'activités d'intégration utilisables par tous et dans toutes les situations de la vie courante (y compris pour les enfants et les seniors):

  • Jeux avec des sacs de grains
  • Jeux avec des balles rebondissantes au sol
  • Mouvements de base (marcher, ramper, tirer, pousser, s'accroupir)
  • Bercements rythmés (mouvements rythmiques)
  • Mobilisations primordiales (séquences rythmées)

Automassages et procédures d'intégration tactile

En fonction des besoins, nous pourrons utiliser :

  • La procédure d'intégration tactile globale du corps souvent indiquée pour la détente, la gestion du stress et le bien-être général, personnes en situation de handicap ;
  • La procédure d'intégration tactile du visage bénéfique pour réintégrer les réflexes faciaux et également pour la détente générale ;
  • Des techniques d'auto-massages à l'aide d'outils pour libérer vos tensions au quotidien.

Les mouvements rythmiques

Harald Blomberg a commencé a étudié les effets du mouvement et du développement en 1985, après sa rencontre avec Kerstin Linde, un thérapeute autodidacte qui utilisait des mouvements avec des séquences rythmiques pour travailler avec des personnes présentant des difficultés dans le mouvement et le développement.

Dr Blomberg est allé trouver Kerstin Linde afin d’améliorer ses propres problèmes de coordination, consécutifs à une polio contractée dans son enfance. Dr Blomberg avait essayé de nombreux traitements et étudié bon nombre de programmes basés sur le mouvement dans le but d’améliorer sa coordination. Ce sont les mouvements préconisés par Kerstin Linde qui ont été les plus efficaces.

Depuis toutes ces années il rassemble tout ce qu’il a appris pour utiliser le mouvement auprès de ses patients en psychiatrie, et pour aborder un large éventail de cas psychologiques et physiques.

Dr Blomberg a constaté les meilleurs résultats par l’utilisation des mouvements rythmiques dans le cadre des TDA/TDHA, de la schizophrénie, de troubles psychotiques, d’autisme, d’IMC et de bon nombre d’autres situations.

Description des Mouvements Rythmiques

Les mouvements Rythmiques sont faits au sol. Ils imitent de différentes façons les mouvements que les bébés et les jeunes enfants font naturellement et automatiquement lorsqu’ils grandissent.

Ces mouvements passifs ou actifs sont appropriés pour tous, y compris pour les personnes handicapées.

Ces mouvements stimulent fortement plusieurs sens :

  • Le mouvement de la tête stimule le sens vestibulaire (équilibre)
  • Les stimulations de la colonne vertébrale à partir des pieds ou de la hanche, éveillent le sens proprioceptif au niveau de nombreuses articulations, ainsi que les organes situés dans l’abdomen.
  • Les Mouvements Rythmiques stimulent aussi le sens tactile par la friction entre le corps et le sol.

Des mouvements désordonnés, asymétriques et non coordonnés peuvent signifier :

  • Un dysfonctionnement du cervelet
  • Des réflexes primitifs actifs.

Comme précisé plus haut, l’activité motrice du nouveau-né est contrôlée par les réflexes primitifs.

Lorsque le bébé fait spontanément des mouvements rythmiques, il inhibe ses réflexes primitifs et développe ses réflexes posturaux.

Les mouvements rythmiques vont contribuer à une meilleure intégration des réflexes archaïques et Posturaux, permettre d’améliorer l’intégration sensorielle, parfaire différents équilibrages en Education Kinesthésique voire en Kinésiologie.

Ils sont utiles et simples d’accès. Les jeunes enfants les apprécient particulièrement (bercement), ils retrouvent calme et sérénité très rapidement.

Chantal Pellerin à Granville

Chantal Pellerin

18 Chemin du Val Es Fleurs
50400 Granville

Dernier témoignage

"Merci"

Par Thibault

Bonjour, Lors de mon enfance j'ai eu un traumatisme avec le feu qui a crée plus tard une phobie. Cette peur étant vraiment présente et gênante dans ma vie (Je ne pouvais pas sortir un plat du four ou prendre une douche chaude par exemple) j'ai pris la décision de me faire aider. Mme Pellerin a su m'aider en pratiquant des exercices avec moi et en cherchant la cause de mon problème (qui était plus profond que je ne le pensais) Aujourd'hui j'arrive à allumer un feu, sortir des plats du four etc et j'en remercie vivement Mme Pellerin ! Elle a su être à l'écoute de mes problèmes et à trouver les bonnes solutions, je conseil vivement !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.